Savoir préserver sa santé face à la rudesse de l’hiver

Les températures froides de l’hiver peuvent affecter votre santé en augmentant le risque de crises cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux. N’oublions pas les diverses maladies respiratoires telles que la grippe mais inutile de paniquer. Il existe des mesures de prévention simples pour vous permettre de rester en forme lorsque le mercure chute brutalement. Voici quelques recommandations qui reposent avant tout sur du bon sens.

Une augmentation du risque

Quand le corps se refroidit, les vaisseaux sanguins se contractent. De fait, la tension artérielle augmente. Le risque d’être victime d’une crise cardiaque ou d’un accident vasculaire est donc plus important en hiver.

Les décès liés à des infections respiratoires sont aussi plus fréquents par temps froid et humide en raison de la circulation plus importante de virus. Ces derniers survivent plus longtemps sur les objets directement au contact des mains (une poignée de porte par exemple), ce qui facilite leur propagation dans l’environnement.

Protéger son organisme

En hiver, la prudence s’impose pour préserver sa santé. le premier réflexe est de se faire vacciner contre la grippe si l’on est une personne sensible.

Si vous avez des problèmes cardiaques ou respiratoires, il est aussi préférable de limiter les sorties quand il fait vraiment froid dehors. En effet, l’air frais peut rendre la respiration plus difficile que d’habitude.

De plus, notez qu’un changement brutal de température peut affecter sérieusement l’organisme. Il faut donc éviter les bains de mer dans l’eau glacée si vous souffrez d’une maladie cardiaque. L’avis d’un médecin est dans tous les cas recommandé.

Enfin, si vous faites de l’exercice physique à l’extérieur par temps froid, pensez à augmenter l’effort de manière graduelle. Retirez progressivement les couches de vêtements afin rester confortablement au chaud sans surchauffer.

En suivant ces quelques conseils, vous limiterez les risques pour votre santé. Mais n’oubliez pas de demander conseil à votre docteur avant de pratiquer un sport intensif en plein hiver.