La vitesse des automobiles bientôt réduite sur certaines routes

Il fallait s’y attendre, c’est désormais officiellement validé. Les automobilistes seront bientôt obligés de rouler moins vite dans un avenir proche. En passant la vitesse de 90 à 80 km/h sur le réseau routier secondaire, l’objectif du gouvernement est de faire chuter le nombre d’accidents mortels sur les routes françaises.

A partir du 1er juillet

Cette mesure entrera en vigueur le 1er juillet prochain, juste avant les grandes vacances. Elle concernera la vitesse maximale sur les routes nationales à double sens ne disposant pas de séparation centrale.

Depuis 2014, le nombre de morts sur la route ne cesse d’augmenter. En 2016, ce chiffre était de plus de 3400. De ce constat est né la volonté de mettre un terme à cette hécatombe.

On estime qu’une réduction de 10km/h de la vitesse automobile pourrait permettre d’épargner jusqu’à 400 vies par an. La mesure n’est donc pas inutile. Reste à savoir si elle sera respectée par nos concitoyens. A défaut, le flash des radars automatiques risquent de crépiter dans tous les sens si l’on n’y prend pas garde.

Déjà en vigueur dans les pays voisins

Rappelons que cette nouvelle disposition n’est pas vraiment une nouveauté en Europe. En effet, de nombreux pays l’ont déjà adoptée avec succès tels que la Suède, la Finlande ou le Danemark notamment.

Prenons le cas de la Suède justement. La mortalité routière dans ce pays a été divisée par deux avec l’application de cette mesure. C’était il y a déjà plus de 20 ans.

Changer les comportements

Les conducteur sont donc prévenus. Il faudra s’habituer à lever le pied afin de respecter cette nouvelle limitation de vitesse.

Si l’initiative est évidement louable, elle risque néanmoins de chagriner ceux qui veulent aller toujours plus vite au mépris parfois des limitations en vigueur. En roulant à 80km/h, l’éloge de la lenteur va-t-elle séduire les fous du volants ? Pour le savoir, rendez-vous le 1er juillet sur les routes de France.

Vous aimerez aussi...